conseil departemental paris 75 ordre national infirmier 

 ACCÈS AU SITE "PSYCHIATRIE INFIRMIERE"

 

 

 

Conseil Départemental de l'Ordre Infirmier: guerre interne et implosion!

 

 

 

Le logo ci-contre a été payé 20000 € à un frère de la présidente en avril 2009.

Grand concours: proposez votre logo minimaliste pour 2012 !

 UN LOGO BIEN CHER PAYÉ 2 couleurs...

20 Ko...

200 x 200 pixels...

20.000 €uros !

 

 

 

 

 

 

L'Ordre Infirmier prépare sa retraite:

 

il investit à l'étranger !

 

"une chargée des relations internationales

vient d'être embauchée à 100.000 euros"

 

 

 

Le CDOI 75, Conseil Départemental de l'Ordre des Infirmiers de Paris,

se désolidarise du Bureau National et de sa Présidente !

 

 

 

Infirmières, infirmiers de France, l'Ordre Infirmier implose.

Sa présidente Mme Leboeuf attend votre soutien (financier) !

 

 

 

 On recherche maintenant une 

 chargée des relations intergalactiques: 800.000 euros/mois 

 

 

 

 

 

Le 31 mars 2011, le conseil départemental de l'Ordre National Infirmier de Paris communique.

 

Extrait:

 

 

 

 

 

"Pour que l'Ordre reparte sur des bases saines et réponde à ses missions, il est urgent de réorienter son fonctionnement et donc de changer de gouvernance.


Beaucoup de problèmes sont le résultat de décisions inadaptées du Bureau National, qui n'a pas su être à l'écoute des infirmières de terrain. 

Le Bureau National a engagé des dépenses excessives, envisagées sur un calcul erroné de rentrées de cotisations. Le CDOI de Paris demande l'arrêt de toutes les dépenses non-indispensables au fonctionnement, notamment l'arrêt des recrutements, et l'arrêt des dépenses de prestataires.


Le déficit de 10% lors de la première année budgétaire aurait dû alerter. Au lieu de cela, les dépenses de prestataires et surtout la masse salariale n'ont cessé de croître. C'est une faute de gestion impardonnable du Bureau National de dépenser deux fois ce que l'on encaisse.

 

 

Alors que la dette ordinale s'élève déjà à 8 millions d'euros (8.000.000 €), et que l'on enregistre 600.000 euros de déficit chaque mois...

Il est totalement irresponsable d'embaucher en décembre dernier une chargée des relations internationales à 100.000 euros.

 

De même, le fait d'avoir embauché 124 assistantes (une par conseil) sans étude préalable de la charge de travail est pure hérésie. Des départements devant s'occuper de quelques inscrits sont dotés d'une assistante à temps plein. Cette faute de gestion du Bureau National va obliger l'Ordre à faire un plan social, car il se trouve avec une masse salariale à elle seule supérieure au montant des cotisations encaissées!

 

 

Nous demandons la démission du Bureau National. Notre professionnalisme est décrédibilisé. L'ordre ne doit pas être au service de quelques uns.

 

Nous réclamons la constitution rapide d'une commission spécifique chargée des rapports avec la banque. La banque ne peut être que méfiante vis-à-vis d'un Bureau National qui a dépensé sans compter l'argent qu'il n'avait pas."


 

 

 

 

Extraits du communiqué fait à Paris le 31 mars 2011,

Conseil Départemental de l'Ordre des Infirmiers de Paris.

 

 

 

 

 On respire: aux dernières nouvelles, Mme LeBoeuf ne paiera pas l'ISF cette année. 

 

 

Créations d'emplois: on recrute des Assistantes de Conseil pour l'île de Mayotte (département français depuis avril 2011);

Salaires: à négocier avec la Bred, la généreuse et perspicace banque de l'Ordre National Infirmier.

 

 

 

http://psychiatriinfirmiere.free.fr/  -  "Mobilisation"  -  conçu le 3 avril 2011mis à jour en août 2011  -


 

 CONCEPTION - RECHERCHE - RÉALISATION

 

 

Pour la petite histoire :

Haut de Page